Français

Fawkes News: Syrie: La propagande des médias sur le siège de Madaya démasquée

Les médias indiquent que Madaya est “une petite ville syrienne assiégée par le régime et ses alliés du Hezbollah libanais depuis juillet 2015“. Pour illustrer la famine dont souffre la population, de nombreux médias ont cru bon de dramatiser et politiser ce siège en illustrant leurs articles avec des photos dramatiques mais totalement à côté de la plaque.

Premier exemple avec cette image qui a été publiée entre autre par Radio Canada, ABC News, The StarFox News, The Telegraph et bien d’autres. Radio Canada indique juste en bas de la photo: “Associated Press affirme avoir vérifié l’authenticité de cette photo.”

Pourtant, une recherche rapide sur Internet via l’outil en ligne Tineye permet de constater que cette image est extraite d’une vidéo datant de mai 2015. Il est donc impossible qu’elle illustre un siège qui a commencé deux mois plus tard. Donc premier mensonge d’Associated Press qui n’a rien vérifié du tout. On appréciera également le professionnalisme de Radio Canada qui considère que si d’autres disent que cela a été vérifié, ça leur suffit.

Autre exemple

“Cette image a été largement diffusée dans les médias affiliés à l’Arabie Saoudite avec sa légende. Mais la petite fille du côté gauche ne s’est pas métamorphosée en la petite fille que vous pouvez voir à droite après une longue période de famine dans la ville assiégée de Madaya.
En fait la photo qui a été prise à Amman, dans la capitale jordanienne, montre une réfugiée syrienne et même la chaîne d’information Al-Arabiya a diffusé l’image en janvier 2014 et a nommé la petite fille : la « Mona Liza » de la Syrie. Dans cette vidéo, la petite fille dément formellement “l’information” d’ailleurs.Mais l’image de droite correspond à un garçon pris dans l’est de la Ghouta, à Damas, et n’a absolument pas été prise dans la ville de Madaya.”
Les médias français qui sont si prompts à accuser le gouvernement syrien de laisser mourir sa population se cache bien de montrer les témoignages des habitants qui affirment que les rebelles leur volent l’aide humanitaire et la revend à prix d’or.
Autre vidéo de la chaîne RT cette fois qui est allée vérifier la réalité des faits sur le terrain. Cela confirme que ce sont bien les rebelles qui sont à blâmer. Il n’y aurait d’ailleurs pas de blocus sans leur présence dans la ville.
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s