Lëtzebuerg

 Un père syrien cherche désespérément sa fille de 5 ans

Le Syrien Mohamed Shakir Al-Abad a trouvé refuge au Luxembourg et vit actuellement un cauchemar: le 15 février, il a perdu sa femme et deux de ses cinq filles dans un bombardement, à Asas, une ville au nord de la Syrie.

L’Asti (Association de soutien aux travailleurs immigrés) a rendu son cas public afin de faire une collecte d’argent pour lui venir en aide.

Vendredi, Mohamed Shakir Al-Abad est arrivé en Turquie, où il devrait voir sa fillette de 4 ans, Rayan, dans un hôpital, à Kilis. Cette ville, à une dizaine de kilomètres d’Asas, se trouve à la frontière syrienne.

Une autre de ses filles, la petite Alia, 5 ans, est portée disparue. L’Asti espère qu’elle a pu elle aussi être transportée dans un hôpital. Avec l’aide de l’ambassade luxembourgeoise à Ankara, ainsi que de la Croix Rouge luxembourgeoise et turque, le père espère retrouver son enfant.

Amirat, sa fille de 7 ans, se trouvait avec son oncle au moment du bombardement et se trouve maintenant à l’abri en Turquie, comme le mentionne l’Asti dans son communiqué.

En l’espace d’une semaine, l’Asti a rassemblé plus de 15.600 euros pour venir en aide à la famille de Mohamed. Le bureau de l’immigration lui a reconnu le statut de réfugié rapidement afin qu’il puisse venir au Luxembourg aussi vite que possible avec ses filles.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s